février 13, 2011

Petite Nyctale

Quelle beauté !!! La saison de reproduction de cet oiseau commence dès la mi-mars !

 

petitenyctale1.jpg

janvier 27, 2011

Bruant des neiges

Il passe l'été et niche dans la toundra arctique. Il hiverne dans le sud du Canada. On le voit en général en groupe dans la campagne enneigée. Une nombreuse volée offre un joli spectacle alors qu'ils virevoltent dans la lumière atténuée du soleil d'hiver.

 

bruantdesneiges.jpg

janvier 15, 2011

Pic à dos noir

Ses trois doigts, au lieu de quatre, le distinguent des autres pics. Ce pic fréquente les forêts de conifères et les régions dévastées par le feu. Le mâle a une tache jaune sur la tête. La femelle a une tête noire sans tache jaune comme sur cette photo.

 

picadosnoir.jpg

décembre 15, 2010

Tourterelle triste

Comment différencier le mâle de la femelle ? Le mâle a le sommet du crâne grisâtre tandis que la tête de la femelle est d'un brun terne. L'oiseau de cette photo est donc un mâle.

 

tourterelle.jpg

novembre 21, 2010

Épervier brun

L'épervier brun est un chasseur d'oiseaux. Il est très habile pour surprendre ses proies: il se camoufle dans un arbre, pas très haut, et attaque par surprise.

 

epervier2.jpg

novembre 09, 2010

Chouette rayée

La chouette rayée se nourrit surtout de campagnols et autres rongeurs mais mange aussi oiseaux, amphibiens et reptiles selon leur disponibilité. Cet oiseau est surtout nocturne mais peut chasser en plein jour à l'occasion.

 

chouetterayee2.jpg

novembre 06, 2010

Grand-duc d'Amérique

Le grand-duc d'Amérique est un oiseau de proie qui niche très tôt au printemps. La saison de reproduction commence souvent en février, la température se situe encore au-dessous de zéro. Il arrive parfois que l'oiseau qui couve soit entièrement recouvert par la neige d'une tempête tardive.

 

grandduc.jpg

novembre 03, 2010

Orignal femelle

L'orignal est le plus gros représentant de la famille des cervidés. Il peut courir à 45 km/h, il excelle aussi à la nage, pouvant tenir le rythme de 10 km/h pendant 2 heures. Il peut plonger jusqu'à 5 mètres sous l'eau pour aller cueillir des plantes aquatiques.

 

orignal.jpg

octobre 26, 2010

Salamandre à points bleus

Durant le jour, elles s’abritent sous des troncs pourris et des feuilles pour fuir la chaleur du soleil. C’est durant la nuit qu’elles sortent pour se nourrir de vers de terre, d'insectes et d'araignées. L’hiver est passé bien à l’abri sous des troncs d’arbres et des roches.

 

pointsbleus1.jpg

 

pointsbleus4.jpg

 

pointsbleus11.jpg

octobre 20, 2010

Salamandre

La femelle triton vert pond ses oeufs un à un et les fixe à la végétation submergée. Dès le mois d'août la larve se transforme en juvénile qu'on appelle elfe rouge (photo) pour passer une période en milieu terrestre avant de se transformer finalement en triton adulte qui retourne à l'eau.

 

elferouge.jpg

octobre 15, 2010

Chouette rayée

Les chouettes rayées sont parmi les rapaces nocturnes les plus bruyants de nos régions. On peut l'entendre hululer en plein milieu d'une journée. Elles préfèrent nicher dans un arbre creux. En général, elles reviennent nicher au même endroit plusieurs années de suite. Une étude a permis de constater qu'un couple avait occupé la même cavité neuf années consécutives !

 

chouetteraye.jpg

septembre 24, 2010

Porc-épic d'Amérique

Comment la mère fait pour accoucher de son bébé plein de piquants ? La femelle accouche dans une superbe contraction qui l'expulse sans délai et il arrive bien enveloppé dans un sac membraneux qui sera déchiré par la mère.

 

porcepic.jpg

septembre 15, 2010

Bihoreau gris

Cet oiseau aquatique attend, parfaitement immobile, une proie qu'il attrape en étirant son cou. Il fait parfois vibrer son bec dans l'eau pour leurrer sa proie, poisson ou amphibien.

 

bihoreau.jpg

août 24, 2010

Vanessa de Virginie (Painted Beauty)

Comme la plupart des papillons diurnes, la Vanessa de Virginie se rencontre le long des routes et dans les friches, les prés et les clairières. Elle a un vol rapide, mais elle se pose souvent sur les fleurs pour se faire chauffer au soleil. Les ailes sont ornées d'un réseau de dessins très complexe.

 

paintedbeauty.jpg

août 05, 2010

Quiscale bronzé

Cet oiseau possède un régime alimentaire varié : insectes, vers, écrevisses, petits poissons, petites grenouilles, graines, fruits. Il n'hésite pas à plonger dans l'eau pour trouver sa nourriture !!

 

quiscale1.jpg quiscale2.jpg quiscale3.jpg

juin 24, 2010

Grèbe à bec bigarré

Les disputes territoriales de deux mâles peuvent être assez spectaculaires. Comme ici sur ces photos, la poursuite d'un mâle vers un autre mâle, ensuite les deux oiseaux se font face et émettent des cris assez puissants.

 

grebe2.jpg

 

grebe3.jpg

juin 13, 2010

Le chou puant

On trouve le chou puant dans les bois tourbeux ou très humides. Toutes les parties de la plante dégagent une odeur nauséabonde si on les brise. Les fleurs sont cachées aux creux de la gaine florale.

 

La chaleur qui se crée à l'intérieur de cette gaine est si intense qu'elle fait fondre la neige au printemps. Il y a seulement quatre autres plantes au monde à posséder le pouvoir de générer de la chaleur. La différence de température entre la plante et son environnement peut atteindre 25 degré celsius !

 

chou4.jpg

 

chou2.jpg

juin 05, 2010

Pic flamboyant

Le Pic flamboyant creuse une cavité dans un arbre pour la nidification. Le mâle et la femelle participent à l'excavation du nid mais c'est le mâle qui se charge de la plus grosse part du travail. Une fois que la ponte a commencé, les parents se partagent l'incubation. C'est le mâle qui incube durant la nuit, tandis que la femelle va s'abriter dans un trou situé dans le voisinage du nid. La femelle pond de 7 à 9 oeufs.

 

picflamboyant.jpg

mai 01, 2010

Dicentre capuchon-jaune

La dicentre capuchon-jaune ressemble aux coeurs saignants utilisés comme plantes ornementales. Cette plante a une période de croissance éphémère. Dès le début du printemps, feuilles et fleurs emmagasinent des rhizomes, élaborent leurs fruits puis se fanent et disparaissent dès que les feuilles des arbres se déploient.

 

dicentre.jpg

avril 09, 2010

Rainette crucifère

Le cri de la rainette crucifère est un des premiers cris que l'on entend au printemps. Un choeur complet peut être assourdissant de près et il porte sur plus d'un demi-kilomètre.

 

crucifere1.jpg

 

Les yeux des grenouilles possèdent deux paupières et une troisième qui est transparente et qui a pour but de garder l'humidité des yeux.

 

crucifere.jpg

mars 30, 2010

Tamia rayé

Le tamia rayé hiberne durant l'hiver. Il se réfugie dans son terrier vers la fin d'octobre. Sa température corporelle baisse, sa respiration et son rythme cardiaque ralentissent. On le verra sortir dès le début de mars.

 

Son régime alimentaire comprend : des graines, des fruits, des noix et des plantes herbacées. Ces abajoues peuvent contenir un nombre incroyable de graines. On a compté un jour dans les abajoues d'un tamia plus de 3700 graines de bleuets !

 

tamia11.jpg

 

tamia11.jpg

 

tamia.jpg

mars 20, 2010

Sarcelle d'hiver mâle

C'est le plus petit de nos canards ici dans l'est de l'Amérique du Nord. Avec le Canard colvert femelle à côté de la Sarcelle d'hiver, on peut voir la différence de grandeur.

 

C'est l'un des premiers canards à migrer au printemps. Cette photo à été prise le 13 mars 2010. Certaines d'entre elles parcourent 11 000 km pour aller du nord du Canada au sud de l'Amérique du Sud. Aussi elles sont généralement les dernières à rejoindre leur aires de nidification et les premières à la quitter.

 

sarcelle.jpg

février 27, 2010

Harfang des neiges

L'harfang des neiges est l'emblème aviaire du Québec. Il symbolise la blancheur des hivers québécois. L'harfang est le plus gros des hiboux d'Amérique du nord. Il s'alimente surtout de petits rongeurs. Il doit capturer de 7 à 12 souris par jour pour combler ses besoins. Il peut vivre 17 ans dans la nature.

 

harfang.jpg

janvier 14, 2010

DVD éducatif sur les oiseaux et bricolage

Ma nouvelle trousse incluant un DVD sur les oiseaux et du bricolage pour les enfants de 3 à 5 ans est maintenant disponible à 24$. Elle s'adresse aux garderies, aux services de garde en milieu familial, pré-scolaire ainsi qu'aux parents qui désirent faire découvrir la richesse de la nature à leur enfant. La trousse comprend un DVD sur les oiseaux d'une durée de 17 minutes, une feuille d'explications simples et 15 activités de bricolage. Pour en savoir plus, allez sur ce lien :

 

www.dominiquelalonde.com/dvd

 

dvdoiseaux.jpg

janvier 07, 2010

Grand Pic

On découvre la présence du Grand Pic aux grands trous rectangulaires qu'il creuse dans les arbres à la recherche des fourmis charpentières qui vivent en profondeur dans le bois. Il est également fréquent d’apercevoir, au pied des arbres où est présent le Grand Pic, des résidus de bois provenant des trous creusés. Il fréquente parfois les mangeoires où il se nourrit de suif et d'arachides.

 

De la taille d'une corneille, à huppe rouge vif. La femelle a le front noir et n'a pas de rouge à la moustache.

 

Le Pic chevelu mâle semble bien petit à côté du Grand Pic femelle.

 

grandpic2.jpg

 

grandpic.jpg

 

2pics.jpg

 

troupic2.jpg

 

troupic.jpg

décembre 12, 2009

Chouette épervière

En général, elle passe l'année au nord du Québec. Ses déplacements en hiver sont toujours reliés à l'abondance des proies. Elle s'éloigne de son milieu habituel pour se nourrir dans les zones habitées au sud du Québec. Elle chasse le jour et se nourrit essentiellement de petits rongeurs et de musaraignes. Elle n'a pas peur des humains, ont peut donc l'approcher et bien l'observer. Elle peut vivre 10 ans.

 

eperviere.jpg

novembre 18, 2009

Buse à queue rousse

On l'aperçoit souvent près des routes et autoroutes. Elle se perche sur les fils électriques pour chasser. Mange des petits mammifères, oiseaux et reptiles. La Buse à queue rousse peut voler jusqu'à 4 km d'altitude. Elle peut vivre entre 21 et 29 ans.

 

buse.jpg

novembre 03, 2009

Castor du Canada

L'automne, le castor se constitue une réserve de nourriture en prévision de l'hiver. Il se nourrit des feuilles, de l'écorce et des bourgeons des arbres qui poussent près de l'eau ainsi que des plantes aquatiques. Bien qu'il soit actif tout l'hiver, les occasions de l'observer sont rares en cette saison, car il circule sous l'eau. Il va de sa hutte à sa réserve de nourriture.

 

Ce jeune castor restera avec ses parents jusqu'à l'âge de 2 ans. castor.jpg

octobre 25, 2009

Petit Fuligule

À l'automne, en période de migration, les fuligules se rassemblent sur les lacs. Cette femelle a été observée à la Baie Maskinongé qui fait partie du lac Saint-Pierre.

Réserve mondiale de la biosphère du lac Saint-Pierre

fuligule.jpg

octobre 16, 2009

Plante carnivore

La sarracénie pourpre est l'une des plantes les plus remarquables de nos tourbières québécoises. Cette plante se nourrit d'insectes. Les poils raides orientés vers le bas et tapissant l'extrémité des feuilles favorisent l'entrée de l'insecte. En essayant de sortir, l'insecte s'épuise et se noie dans l'eau de pluie accumulée au fond de la feuille. La plante secrète des enzymes pour faciliter la digestion. Vous pouvez observer cette plante à la réserve écologique des Tourbières-de-Lanoraie.

Réserve écologique des Tourbières-de-Lanoraie

sar.jpg

octobre 03, 2009

Sauterelle

Il y a plusieurs sortes de sauterelles au Québec. Cette sauterelle a une bande brune sur les ailes près du thorax. Cette bande brune vibre lorsqu'elle chante. Les mâles chantent pour attirer les femelles. Elle produit un son en frottant ses ailes ensemble. sauterelle.jpg

 

sauterelle2.jpg

septembre 19, 2009

Rainette versicolore juvénile

La rainette versicolore est principalement nocturne et il est très difficile de l'observer. Elle est arboricole. Elle fréquente les bois situés près des étangs. Pendant les nuits d'été, les mâles dispersés appellent sans cesse les femelles par un trille lent. Si vous aimez les grenouilles, vous pouvez aider ''Attention Nature'' en participant à son programme ''Attention grenouilles''. Voici leur adresse :

www.naturewatch.ca/francais/frogwatch/pq/intro.html

versicolore.jpg

septembre 18, 2009

Le bécasseau minuscule (Least Sandpiper)

Le bécasseau minuscule est le plus petit limicole au monde. En migration, on l'observe sur les rives d'une grande variété de plans d'eau. Il se nourrit d'insectes, de vers, de petits mollusques et de crustacés qu'il trouve en fouillant le sol avec son bec. minuscule.jpg

septembre 05, 2009

Le microcosme est fascinant !

Observez les détails de ce criquet !! Cet insecte produit des sons pour attirer les partenaires pour la reproduction. Les sons ne sont pas produits à l'aide de cordes vocales. Chez les criquets, le chant est produit par le frottement du fémur sur l'aile antérieur. criquet3.jpg

août 26, 2009

Trousse éducative sur les oiseaux

Ma trousse éducative sur les oiseaux est maintenant disponible en location pour les écoles primaires. Elle s'adresse aux élèves du premier cycle. Pour en savoir plus, allez sur ce lien :

www.dominiquelalonde.com/trousse